Actualités et brèves de l'ASBH

Béziers / Oyonnax, le débrief

Crédit Photo : Midi Libre / Jean-Michel MART

Béziers / Oyonnax, le débrief

6ème journée de Pro D2

 

Pour le compte de la 6ème journée de Pro D2, l’ASBH recevait ce jeudi 3 octobre l’US Oyonnax pour un choc de gala. Les « Rouge et Bleu » passaient un véritable test avec la réception de l’une des grosses écuries du championnat après presque 3 semaines sans jouer. En face, Oyonnax, dauphin du championnat avant le coup d’envoi et meilleure attaque, cherchait à ramener des points et à acquérir de la confiance à l’extérieur.
 
Sous une belle ambiance avec un tifo déployé par Rugbiterre à la sortie des joueurs, le coup d’envoi est donné par les visiteurs. Après un léger round d’observation entre les deux formations et une première tentative de drop manquée par Le Bourhis pour les Oyomen, l’ASBH prend les choses en main. Sur un superbe lancement de jeu, Veau sert Douglas à hauteur dans l’axe qui franchit puis passe après contact pour Meafua qui aplatit le premier essai, transformé par Latorre (10’, 7-0). Les Aindinois tentent de réagir immédiatement avec une incursion dans les 22 mètres biterrois, la défense monte hors-jeu ce qui permet à Le Bourhis d’ouvrir le compteur de son équipe (14’, 7-3). La possession reste majoritairement en faveur des « Rouge et Bleu » qui lancent plusieurs offensives. Le deuxième ligne visiteur Ursache est pénalisé dans un ruck, Latorre ne se fait pas prier pour redonner 7 points d’avance aux Biterrois (21’, 10-3). Mais là encore, les Oyomen répondent rapidement en profitant d’une faute pour recoller quelque peu au score sur une nouvelle pénalité de leur numéro 10 (25’, 10-6). Les deux formations cherchent ensuite à occuper avec beaucoup de jeu au pied. Une pénalité est sifflée par M. Rousselet contre l’ASBH pour un acte d’anti-jeu. Le Bourhis continue son sans-faute face aux perches (36’, 10-9). Meafua et Fernandes sont contraints de céder leur place à Viiga et Lafon du côté des « Rouge et Bleu » peu avant la mi-temps. Les Biterrois sont pénalisés sur une mêlée après la sirène, Le Bourhis donne ainsi l’avantage aux siens à la pause (40’, 10-12).
 
Rentrés de très bonne matière dans leur rencontre grâce à un essai de Meafua, les « Rouge et Bleu » ont ensuite, malgré une possession en leur faveur et un avantage au score durant les 39 premières minutes, concédé des pénalités qui permettent aux Oyomen de mener d’une courte tête à l’issue de ce premier acte grâce au 100% au pied du buteur Le Bourhis. Les Biterrois sont loin d’être décrochés et voudront rapidement repasser devant au score (MI-TEMPS, 10-12).
 
La réaction des locaux, portés par leur public, ne se fait pas attendre. L’ASBH est à l’attaque et obtient une pénalité à la suite d’un hors-jeu de la défense aindinoise. Adrien Latorre la convertit pour redonner l’avantage au score aux siens (45’, 13-12). La pression biterroise s’accentue dans les minutes suivantes avec plusieurs touches à 5 mètres de l’en-but des Oyomen. Après de nombreux temps de jeu, Munilla choisit le petit côté et sert après contact Rawaca qui plonge derrière la ligne pour le deuxième essai biterrois. Le nouvel entrant Dreuille réussit la transformation en coin (60’, 20-12). Le plus dur n’est pas encore fait car le buteur visiteur Le Bourhis convertit 3 points supplémentaires après une entrée sur le côté dans un ruck côté biterrois (63’, 20-15). Cependant la fin de match est en faveur de l’ASBH qui continue à proposer du jeu devant son public. L’indiscipline aindinoise est sanctionnée par un carton jaune contre Rory Grice (75’). Les « Rouge et Bleu » vont en touche avec l’espoir d’inscrire l’essai du bonus offensif. La défense des Oyomen résiste sur cette nouvelle séquence de possession. La sirène retentit, Victor Dreuille tape en touche pour assurer le succès des siens.
 
L’ASBH s’impose face à une belle équipe d’Oyonnax après un match très disputé. Les Biterrois ont su répondre au réalisme aindinois du premier acte et à la réussite de son buteur par deux essais inscrits (Meafua, Rawaca) pour rester invaincus dans leur stade Raoul-Barrière et enchaîner un quatrième succès d’affilée ! Provisoirement 2èmes du classement en attendant les matchs de ce vendredi soir, les « Rouge et Bleu » ont confirmé leur bon début de saison en s’imposant face à l’un des prétendants aux premières places. Ils viseront la passe de 5 dès vendredi prochain avec la réception de Rouen, toujours devant leur public. Nous vous espérons encore plus nombreux pour aider votre équipe à continuer cette très belle série ! (FIN DU MATCH, 20-15).

 

Le résumé vidéo de la rencontre

 

Les réactions d'après-match

 

 

Retrouvez la galerie photo du match dès lundi !

 

Partager sur :

Dernières actualités

A nos partenaires

A nos partenaires

Tout d’abord, nous espérons que vous et vos proches allez bien. Nous souhaitons vous adresser, au nom de l’AS Béziers Hérault et du fond de nos cœurs, un message de solidarité et de soutien...
A nos abonnés

A nos abonnés

Notre pays doit faire face à une épidémie sans précédent nécessitant la mobilisation de toutes et tous et le soutien de chacune et de chacun...
L'AS Béziers Hérault suspend ses activités !

L'AS Béziers Hérault suspend ses activités !

Suite à l’allocution Présidentielle et conformément aux recommandations de l’État afin d’endiguer le COVID-19, l’AS Béziers Hérault a suspendu toutes ses activités jusqu’à nouvel ordre...
2023 gueules pour 2023 !

2023 gueules pour 2023 !

Plus de vingt-cinq portraits sont planifiés sur la semaine au Stade Raoul-Barrière. Un second passage est désormais programmé avec six ou sept anciennes gloires. Plus qu’un simple album, c’est un véritable travail de mémoire qui est engagé !
Suspension de la PRO D2 et fermeture du Club

Suspension de la PRO D2 et fermeture du Club

Le rugby professionnel français et la LNR ont décidé la suspension du Championnat de PRO D2. De ce fait, pour la survie de l'ASBH, le Club sera fermé jusqu'à nouvel ordre.
Communiqué officiel de la Ligue Nationale de Rugby

Communiqué officiel de la Ligue Nationale de Rugby

Suite à la réunion prévue hier soir entre les présidents des clubs pros et la LNR, les différentes parties prenantes ont décidé de prendre quelques jours de réflexion.

Partenaires officiels